Marketplace commerces de proximité
23 février 2021

Marketplace Commerces de proximité : pourquoi ça ne marche pas ?

La marketplace se trompe. Avant de répondre aux besoins des commerçants, c'est l'utilisateur final qu'il faut convaincre. Le seul capable de faire briller la lanterne du commerce de proximité.

Marketplace commerces de proximité. Entre Mythe et Réalité.

Alors là, on parle du mot à la mode pour les commerces de proximité : la Marketplace commerces de proximité. Entre mythes et réalité, on vous explique ce qu’il faut en attendre.

Elles sont déployées dans tous les centres-villes qui souhaitent revitaliser leurs commerces de proximité. Comme si la marketplace commerces de proximité était le remède miracle à tous les maux des commerces de proximité. Il faut dire qu’en soi la proposition de valeur est alléchante pour un commerce de proximité : vous pourrez vendre vos produits sur la marketplace commerces de proximité, générer ainsi du chiffre d’affaires et bénéficier d’un canal de distribution supplémentaire. Une offre qui ne tient la route que sous une seule hypothèse : que les consommateurs achètent…

Marketplace gratuite

Sauf erreur, nous ne connaissons aujourd’hui aucune une marketplace référence pour le commerce de proximité sur le marché français. Et même ailleurs. Donc à priori, tout porte à croire que le concept, ne soit pas suffisant pour constituer une activité suffisamment attractive pour les commerces de proximité présents dessus.

La Marketplace commerces de proximité se trompe : il faut d’abord séduire le consommateur

Dirigeons-nous donc vers ces concepts au bord de la marketplace commerces de proximité et dont la réussite est avérée pour savoir ce qu’ils ont de commun.

La plateforme qui semble avoir le mieux réussi à faire acheter dans les commerces de proximité est de notoriété internationale : Groupon. Le principe : des deals groupés permettant aux consommateurs de bénéficier de tarifs hyper attractifs avec à la clé pour les commerces partenaires une marge unitaire certes réduite… mais sur un niveau de volume plus conséquent. On gagne moins à l’unité, mais compte tenu du volume on arrive à trouver (en partie) son compte. Ensuite, on y trouvera bien sûr les géants du e-commerce dont Amazon, C-discount ect, ect… Oui certains commerces de proximité y vendent leurs produits et cela à l’air de fonctionner plutôt pas mal. C’est le cas de l’entreprise Photoflash qui vend des appareils photos en ligne. Ainsi, basée à Blois, la société Photo Flash vend sur Amazon depuis quelques années et y réalise 30% de son chiffre d’affaires.

Groupon, Amazon… Elles ont une force qui les distinguent. Elles se concentrent sur les besoins de l’utilisateur final. Bien avant, celle des commerçants partenaires. Dans le cas de Groupon, c’est la possibilité de bénéficier de prix attractifs. Pour Amazon, la logistique pour permettre au consommateur de disposer de leur commande sous 24h. Ces plateformes se concentrent d’abord sur l’avantage que l’utilisateur final en retire pour ensuite le redistribuer d’une manière ou d’une autre à leurs commerçants partenaires.

Marketplace gratuite

Il semble donc que la marketplace commerces de proximité se trompe de cible. Avant de répondre aux besoins des commerçants, il convient de répondre au besoin de l’utilisateur. Créer une communauté sur la base de ce besoin pour ensuite le déverser d’une manière ou d’une autre pour les commerces de proximité.

En bref, les consommateurs décident toujours. Donc si vous souhaitez qu’ils fassent briller la lanterne du commerce de proximité, il faudra les séduire avec quelques chose de fort 💪.

Tagether n’est pas une marketplace commerces de proximité. Et nous en sommes fiers !

Tagether est la nouvelle application conçue pour rassembler les commerces de proximité et les consommateurs. Et nous l’avons vu. Comme dans tout rassemblement, il faut absolument que chacune des parties y trouve son compte. Découvrez ou soutenez le commerce local ne sont des slogans absolument pas suffisants. C’est pourquoi, nous proposons avec Tagether une approche différente. Nous ne disons pas que nous sommes la solution miracle à tous les maux des commerçants. Mais que nous avons le mérite de nous concentrer sur celui qu’il faut séduire : le consommateur.

Comment faisons nous ?

Sur Tagether, nous proposons au consommateur de gagner des réductions grâce aux photos qu’ils pourront diffuser pour recommander leurs commerces de proximité. Ainsi, le consommateur y trouve son compte : il gagne des petites réductions grâce aux publications qu’il effectue. Et le sujet ne semble pas ouvrir de débat particulier : il semble que beaucoup d’entre nous apprécient les réductions… En quelques sortes, c’est un réseau social qui attire les consommateurs en leur proposant une récompense pour leur partage. En voici, le concept.

Mais quels retours pour un commerce de proximité ? D’abord et surtout (à ce stade), la gestion d’un programme de fidélisation puisque les réductions sont à faire sur le prochain achat dans la boutique recommandée. Un programme totalement numérisé (aucun papier pour faciliter l’expérience de l’utilisateur final) puisque géré dans l’application.

Mais bien plus encore : de la visibilité. Une visibilité qui ira croissante avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs et leur niveau de fréquentation de l’application. Consulter d’ores et déjà l’application, nous sommes prêts à parier que beaucoup de nos commerces vous sont inconnus. Mais que pourtant, ils vous plaisent. Alors imaginez si ce sentiment se généralisait auprès d’une communauté active. A ce moment là, il ne s’agira plus, comme toutes ces plateformes qui ont marché, de déverser tout ce potentiel au profit des commerces de proximité partenaires.

Article rédigé par Nassim Mahdaoui

Team Tagether

À lire ensuite

Comment fidéliser ses clients quand on est un commerce de proximité ?

Lire la suite

Vos clients sont votre plus belle vitrine

Découvrez comment faire connaître votre commerce à moindre coût

Publicité Bouche à oreilles